Alcool et santé buccodentaire : un mauvais mélange

Plusieurs personnes aiment bien prendre un verre de temps en temps. Même si le goût du vin, de la bière, des spiritueux et l’effet qu’elles procurent sont agréables pour certains, leur consommation peut avoir des effets néfastes sur la santé générale et sur celle de la bouche et des dents. Cela est particulièrement vrai lorsque leur consommation est abondante et régulière. Voici en ce sens quelques informations sur les liens entre l’alcool et la santé buccodentaire, préparées par vos dentistes passionnés des Espaces Sourires à Laval.

 

Les effets du sucre et de l’acidité contenus dans l’alcool

L’alcool s’obtient par la fermentation des sucres contenus dans des fruits ou des grains. Quel que soit leur type (bière, cidre, vin, spiritueux, etc.), les boissons alcoolisées contiennent donc des sucres et des composés acides. Ces deux éléments comptent parmi les plus dommageables pour la bouche et les dents. Les sucres servent de nourriture aux bactéries que l’on trouve dans la bouche. En s’en nourrissant, ces dernières rejettent des déchets acides qui s’attaquent aux dents et aux tissus mous de la bouche, provoquant caries et infections diverses. L’acidité contenue dans l’alcool se combine à celle produite par les bactéries, accentuant ainsi les conséquences dommageables, notamment pour les gencives et l’émail des dents (la couche externe).

 

Quelques impacts directs sur la bouche et les dents

  • Un jaunissement des dents : Lorsque l’émail, naturellement blanc, s’amincit, la dentine qui se trouve juste en dessous et qui est de couleur jaune devient plus apparente. Cela provoque un effet de jaunissement. Certains breuvages alcooliques plus foncés (vin rouge, rhum and coke, etc.) peuvent également tacher l’émail.
  • Des accumulations de plaque et de tartre : Ces dépôts sont faits d’un mélange de bactéries, de résidus d’aliments et de salive. Leur accumulation, spécialement celle du tartre, beaucoup plus dur, contribue à l’action nocive des bactéries.
  • La carie : Ce trou dans l’émail est causé directement par la prolifération des bactéries sur la surface des dents. L’amincissement de la couche protectrice des dents accroît pour sa part les risques de caries.
  • Maladie des gencives : Sous l’effet des bactéries, une inflammation peut se produire au niveau des gencives. Cette dernière peut entraîner la récession gingivale, voire une parodontite, une infection plus profonde des tissus responsables du maintien en place des dents.

 

L’alcool, un perturbateur de l’équilibre chimique de la bouche

À ces conséquences, s’ajoute un effet inflammatoire sur les tissus mous : après sa consommation, certaines particules contenues dans l’alcool s’altèrent et se transforment en une substance chimique irritante, qui à long terme peut causer des lésions, des kystes et des tumeurs. Celles-ci peuvent être le signe du développement d’un cancer de la bouche, d’où l’importance d’un bon suivi auprès de votre dentiste à Chomedey et St-François pour que ces anomalies soient détectées rapidement. Le déséquilibre chimique induit par la consommation d’alcool peut également contribuer à un assèchement de la bouche et à la mauvaise haleine chronique.

 

« La modération a bien meilleur goût »

S’il peut être difficile de proscrire totalement la consommation d’alcool, il est important, pour la santé buccodentaire et globale, de la limiter. Afin de réduire ses effets sur la bouche et ses composantes, brossez-vous les dents, ou rincez-vous la bouche après en avoir bu. Il est aussi préférable de consommer des boissons alcooliques lors de repas : la salivation est alors activée, ce qui aide à « nettoyer » naturellement la bouche.

 

Notre équipe est là pour votre santé buccodentaire

Si vous croyez que votre consommation d’alcool pourrait avoir des effets sur votre santé buccodentaire, consultez votre dentiste des Espaces Sourires. Il pourra en vérifier les effets lors de l’examen de routine et voir à ce que l’alcool n’interfère pas avec les traitements proposés. Ainsi, notre équipe prendra cette information en compte afin de vous assurer une excellente prise en charge de votre sourire !

Approuvé par Dre Nguyen
Diplômée de l’Université de Montréal en 1998, Dre Nguyen a toujours su que la dentisterie était un domaine dans lequel elle s’épanouirait.
Dre Katherine Nguyen

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS